pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > art de vie / bien-être

Une rentrée scolaire harmonieuse
art de vie / bien-être

Après de longues vacances d’été, le retour sur les bancs de l’école n’est pas toujours facile pour les enfants… ni les parents! Dynamique familiale modifiée, organisation repensée et rythme de vie accéléré… nos conseils pour réussir une transition en douceur. Nadia Pagotto

Les fameuses vacances d’été… un moment de détente, de jeux, de repos et de découvertes pour les enfants. Mais voilà que la rentrée scolaire fait son grand retour, et avec elle, son lot de nouveauté pour la famille. «Cette rentrée 2020 sonne particulièrement nouvelle aux yeux des parents. Entre la fermeture des écoles due au coronavirus et les vacances d’été, la coupure scolaire a été longue», souligne Emiliana Praino, pharmacienne à la pharmacieplus delle semine, à Bellinzone (TI) et maman de deux fillettes. Pour les parents, l’occasion de passer du temps avec leur(s) enfant(s) n’a en effet pas manqué, puisque les portes des écoles ont fermé durant presque trois mois. 

Au rythme scolaire L’école, c’est aussi l’occasion de (re)donner un cadre à l’enfant, un rythme régulier, des règles et de le plonger dans un environnement nouveau. «Durant les vacances estivales, les journées sont rythmées par intervalle. Grasses matinées, repas décalés voire sautés, activités ludiques diverses, temps d’exposition aux écrans souvent prolongés, couchers irréguliers, généralement tard, le soir. Je pense qu’une des grandes difficultés pour les parents à la rentrée scolaire est de régulariser les journées de l’enfant, lui redonner un rythme de vie approprié et une routine», relève la pharmacienne. La clé? Planifier et anticiper. «Le sommeil est primordial. Mais c’est souvent la réadaptation la plus difficile. Pour éviter que votre enfant arrive épuisé le premier jour d’école, habituez-le à retrouver un rythme de sommeil régulier et réparateur.» L’astuce est de commencer quelques jours avant la rentrée, en avançant progressivement les heures du réveil et du coucher. «Chaque jour, couchez votre enfant une quinzaine de minutes plus tôt que le jour précédent, pour lui donner une continuité et réveillez-le un peu plus tôt», conseille Emiliana Praino, qui adopte elle-même la technique avec ses filles. «Vous pouvez instaurer un rituel du coucher, en le berçant ou en lui lisant une histoire. Et surtout, oubliez l’exposition aux écrans et à lumière bleue le soir. Ils ont un effet excitant.» Les repas sont aussi un moyen efficace de régulariser une journée et de redonner un rythme. «Instaurez des repas à des heures régulières, à base d’alimentation saine et équilibrée, et évitez des aliments ou boissons énergisants ou excitants», rappelle la pharmacienne. 

Préserver la cohésion familiale Après de longues vacances scolaires, laisser son enfant aux portes de l’école n’est pas toujours chose facile pour les parents. En effet, les vacances d’été sont souvent l’occasion de passer beaucoup de temps en famille et de tisser de nouvelles dynamiques. « La rentrée scolaire vient parfois perturber cette cohésion familiale établie. Mais cela ne veut pas dire que c’est négatif. Il faut simplement repenser l’organisation familiale», précise Emiliana Praino, qui jongle elle-même entre les moments familiaux, l’école et les activités extrascolaires de sa fillette. Professeurs, camarades ou encore grands-parents, l’enfant a besoin de côtoyer, jouer et apprendre avec différentes personnes. «Essayez autant que possible de maintenir des moments d’union familiale, par exemple lors de repas. Ces moments privilégiés lui permettront de trouver une stabilité dans ses journées et de partager avec vous ses différentes activités.» 

Un mot d’ordre: se retrouver Plage horaire, professeurs, règles de conduite… chaque rentrée scolaire est accompagnée de son lot de nouveautés. «Durant les premiers jours d’école, l’enfant est extrêmement sollicité. Je pense qu’il est important de trouver, avec lui, un point de rencontre entre ses propres règles et les règles de l’école. De plus, les journées à l’école sont très rythmées et segmentées. De retour à la maison, laissez à votre enfant un espace à lui, là aussi, un point de rencontre entre ses activités obligatoires, comme les devoirs, et ses moments de plaisir.» Le rôle d’un pharmacien de famille est d’aider et d’accompagner les parents dans leurs questionnements, leurs doutes mais aussi leur donner confiance dans les décisions qu’ils prennent. «Il n’y a pas de solution exacte et parfaite : chaque parent trouve avec son enfant son propre équilibre familial. Nous sommes là pour les écouter et les soutenir.» Bonne rentrée!

Une rentrée scolaire ou l’entrée dans un nouveau monde scolaire 2020?

Une chose est sûre: cette année 2020 remet en question bien des acquis. L’école n’est pas épargnée. Cet été, nous avons rencontré Andrea, enseignant de philosophie et de français au gymnase, pour lui demander comment il envisageait la rentrée dans un tel contexte. Du côté des professeurs aussi, la rentrée scolaire de septembre 2020 pose son lot de questions et d’incertitudes. Rencontre.

Que pensez-vous de l’enseignement en présentiel? Pourrait-on envisager, à l’avenir, de maintenir un enseignement en virtuel, comme cela a été le cas durant la période du coronavirus? 

Absolument pas. L’humain, l’échange, les interactions sociales et la proximité sont les maîtres mots d’un enseignant. Un enseignement en virtuel déshumanise notre métier et le vide de son sens. Même si l’enseignant occupe une grande partie du temps de parole en classe, la gestuelle des élèves est un langage incroyablement parlant. Un hochement de tête, une expression du visage, même un silence sont autant d’indices de comment l’enseignement est reçu. En virtuel, nous perdons cette richesse. Selon moi, nous n’enseignons pas via un outil digital, nous transmettons des connaissances. L’enseignement va plus loin que cela. 

Qu’est-ce que l’enseignement à vos yeux? Quel est votre rôle dans la vie d’un élève?

L’enseignement est une forme d’interaction. Il faut transmettre le savoir d’une façon personnelle, regarder à qui nous nous adressons et comment, face à cette singularité, nous l’échangeons. C’est pour cela que j’ai besoin de voir comment mes élèves reçoivent mon enseignement. Mon rôle en tant qu’enseignant est de montrer à mes élèves une direction, leur rendre intéressant un sujet qu’ils auraient pu croire inutile. Je pense que chaque élève est potentiellement curieux et a soif d’apprendre, il faut cultiver cette curiosité et trouver la bonne manière de lui présenter le savoir. 

Comment envisagez-vous la rentrée 2020? 

Je pense qu’il est important pour les enfants de revenir à l’école, afin de retrouver le lien pédagogique. A l’heure où nous parlons, je ne sais pas encore de quoi sera faite la rentrée scolaire de septembre. Il est difficile d’envisager une reprise à la normale. Mais à ce jour, la normalité même est questionnée: est-ce que l’on va revenir à la normale? Est-ce qu’il faut revenir à la normale? Autant de questions qui restent, jusqu’alors, sans réponse. Fin avril, nous avons repris quelques cours avant d’être interrompus par les vacances scolaires. Un jour d’école sur deux pour les élèves et des demi-classes: ils ont été perturbés dans leur rythme scolaire. Il faudra rétablir une constance, une régularité et redonner une motivation aux élèves. La rentrée cette année sera un saut dans l’inconnu, avec son lot de stress et de petites habitudes du quotidien qui seront repensées. Tout porte à croire que ce ne sera pas une rentrée habituelle. Je ne pense pas qu’on rentrera dans quelque chose que l’on connaît déjà, mais on entrera dans une période nouvelle. Notre rôle est de trouver une continuité dans cette nouveauté. 

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés